Derniers articles

  • Desire

    23 février 2011, par marc

    Tout commence par le souffle aigrelet d’un harmonium de curé et puis paf paf la batterie envoie valdinguer les couinements cornemuseux du soufflet famélique. Alors la voix d’Anna s’installe et glisse, grave et puissante comme un flot de magma incandescent qui surgirait des entrailles de la terre. Des riffs de guitare déchirent la partition obstinée de l’orgue qui continue d’exhaler sa mélodie obsédante. La voix ne cesse de monter en volutes épaisses et d’investir l’espace, terriblement efficace, (...)

  • Theresianum

    22 février 2011, par marc

    Le vol commercial Austrian de Sofia à Vienne est un des plus courts qu’il m’ait été permis d’emprunter. Le MD 80 s’arrachait de la piste de l’aéroport de Sofia et grimpait dans le ciel comme une fusée avec une pente incroyable. La montée n’était pas achevée que les hôtesses se ruaient sur leurs chariots pour offrir l’apéritif alors même que le couloir accusait encore une déclivité notable... Suivait repas, café, dijo et ventes hors taxes. Quarante minutes plus tard l’appareil roulait sur le tarmac de Wien (...)

  • Ah les cons ...

    19 février 2011, par marc

    "Frode Steinicke, un artiste danois, a vu sa page Facebook désactivée après qu’il ait mis une oeuvre de Courbet comme photo de profil"...
    De quoi, de quoi ???
    Halte à la réaction ! Allez Georges va s’y, dis leur !!!
    et puis tiens, Colette, précise un peu ...
    Que c’est bon d’être demoiselle Car le soir dans mon petit lit Quand l’étoile Vénus étincelle Quand doucement tombe la nuit
    Je me fais sucer la friandise Je me fais caresser le gardon Je me fais empeser la chemise Je me fais picorer le bonbon (...)

  • L’estonien

    13 février 2011, par marc

    bref résumé pour ceux qui prendraient le blog en route où qu’auraient la mémoire qui flanche...
    Cela fait maintenant une paye que je suis suis sur la trace du professeur Tournesol mystérieusement enlevé par des inconnus. *
    J’avais fait la connaissance dans les années quatre vingt dix du professeur à l’occasion d’un séminaire à Vienne qui regroupait les directeurs des écoles françaises de l’europe centrale et orientale. Venant moi même de l’antique Mésie j’avais tout particulièrement sympathisé avec (...)

  • Le lac

    30 janvier 2011, par marc

    « Le Lac »
    Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages,
    Dans la nuit éternelle emportés sans retour,
    Ne pourrons-nous jamais sur l’océan des âges
    Jeter l’ancre un seul jour ?
    Ô lac ! l’année à peine a fini sa carrière,
    Et près des flots chéris qu’elle devait revoir,
    Regarde ! je viens seul m’asseoir sur cette pierre
    Où tu la vis s’asseoir !
    Tu mugissais ainsi sous ces roches profondes,
    Ainsi tu te brisais sur leurs flancs déchirés,
    Ainsi le vent jetait l’écume de tes ondes
    Sur ses pieds (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 230